20 posts tagged entrepreneur

Illustration : l'image définitive de kaieri

Illustration : kaieri, dessinatrice chez Fiverr

Je cherchais un illustrateur pour Le sachet de bonbons. Je voulais un style irrévérencieux, enfantin, américain, le style d'un enfant de la suburbia qui n'aurait pas été gagné par le conformisme du consommateur. Comme je traînais souvent sur Fiverr, m'émerveillant des offres utiles ou futiles présentées par cette vitrine mondiale, c'est là que je me mis à chercher la perle rare. Après quelques minutes à peine, je choisis kaieri : « I will draw your character for $5 » (Je dessinerai votre personnage pour 5 dollars)....

Poursuivre la lecture

Maîtres de leurs ouvrages : les autoéditeurs au XVIIIe siècle

Des auto-éditeurs au XVIIIᵉ siècle

Les arguments en faveur de l’auto-édition proviennent parfois de sources surprenantes. Pour preuve, cet article, paru dans le numéro 49 de la revue Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie et recensant le livre de Marie-Claire Felton, Maîtres de leurs ouvrages. L’édition à compte d’auteur à Paris au XVIIIe siècle. L’auteure est chercheure postdoctorale Banting à l’Université McGill au Canada....

Poursuivre la lecture

Couverture : Krissy and Dennis - Custom Upcycled Newbury Comics Journal

Je m’édite – 6 – La couverture

L’exception française Tous les auteurs auto-édités étasuniens vous le diront : rien n’est plus important pour la réussite d’un livre que sa couverture. En France, cette affirmation pourrait facilement être contredite, tant il est vrai que la collection blanche de Gallimard demeure une référence absolue en matière de qualité littéraire. Traditionnellement, les couvertures des livres publiés en France se distinguent par leur sobriété, les livres et les auteurs étant considérés comme moins importants que la collection et la maison d’édition. Outre-Atlantique, il est souvent difficile de distinguer un style d’éditeur parmi tous les livres publiés par une maison. Chaque ouvrage bénéficie d’une couverture unique, destinée à plaire à ses futurs lecteurs plus qu’à asseoir le prestige de la collection à laquelle il appartient....

Poursuivre la lecture

The Indie Author Power Pack

The Indie Author Power Pack : l’auto-édition en trois livres

L’autoédition invente son propre marketing. Sans éditeur ni attachée de presse, mais avec de nouveaux moyens issus du numérique. Nous en avons aujourd’hui un nouvel exemple, avec la publication du Indie Author Power Pack (0,89 €), la réunion de trois ouvrages à succès écrits par quelques-uns des auto-édités de langue anglaise les plus convaincants : – Write. Publish. Repeat. Des auteurs américains Sean Platt et Johnny B. TruantLet’s Get Digital (2ᵉ édition) de l’écrivain irlandais David Gaughran (disponible par ailleurs en français) – How To Market A Book (2ᵉ édition) de la britannique Joanna Penn...

Poursuivre la lecture

Image du profil LinkedIn de Céline Bernard

Céline Bernard, écrivain pour les autres

Quel auteur n’a jamais rêvé de rencontrer le lecteur parfait, celui qui saurait comprendre toutes ses intentions et suivre les mouvements de son âme sans se perdre en chemin ? Après des mois d’écriture en solitaire, il aspire, comme un voyageur revenant d’une terre étrangère, à rencontrer quelqu’un qui parle sa langue et lui tende un miroir où il reconnaisse enfin son image. Céline Bernard offre cela, et bien d’autres choses encore. Écrivain public, elle met sa plume et son attention bienveillante à la disposition de tous ceux qui aspirent à laisser une trace de mots sur le papier ou l’écran. Je lui consacre ce billet en guise d’hommage et de remerciement....

Poursuivre la lecture

Livre numérique : Eric Harrison - Printing Press Demonstration

Éloge du livre numérique

Je fais partie de ceux qui se sont toujours méfiés des liseuses électroniques.J'ai essayé il y a quelques années l’une des premières machines de Sony, mais je l’ai revendue très vite. J’étais sensible aux réflexions des luddites français (Cédric Biagini, L’emprise numérique. Comment internet et les nouvelles technologies ont colonisé nos vies, éditions L’échappée) et je répétais volontiers les arguments des anti au sujet de la sensualité de l’objet-livre, de la convivialité du papier par rapport aux froides machines, de la pollution engendrée par les appareils à obsolescence programmée, etc....

Poursuivre la lecture

Le réviseur - Quinn Dombrowski - Correction

Je m’édite – 5 – L’indispensable réviseur

Solitude C'est devenu un cliché : l'écriture est une expérience solitaire, qui surgit des fondements les plus intimes d'un individu. Les mots qui vous hantent exigent un partage, mais vous ne pourrez les donner à lire qu'au terme d'une longue solitude. Jusqu'au bout, vous ignorerez la valeur de ces pages accumulées. Vous supplierez vos amis, vos parents, votre conjoint(e) de vous donner un avis, mais vous vous apercevrez vite que les félicitations que vous leur aurez arrachées ne vous rassurent pas. Ce dont vous avez besoin, c'est de l'analyse objective d'un(e) professionnel(le). Mais vous ne l'obtiendrez pas....

Poursuivre la lecture

Vancouver Film School - Sound Design for Visual Media and Film Production

La revanche du producteur

Dans le film Des hommes d'influence (Wag the Dog), de Barry Levinson (1997), Dustin Hoffman joue le rôle de Stanley Motss, un producteur hollywoodien appelé à fabriquer un fausse guerre contre l'Albanie pour couvrir un scandale sexuel qui éclabousse un président sortant. Prodigieusement riche, Motss conserve pourtant une frustration : bien qu'il soit à l'origine de tant de succès du cinéma, il demeure inconnu, alors que le public et les critiques portent aux nues les réalisateurs. Cette frustration finit par causer sa perte : à la fin du film, alors que son « spectacle » a largement atteint son objectif, il décide d'obtenir une revanche en révélant qu monde qu'il en est le créateur. Il est donc exécuté pour préserver le secret....

Poursuivre la lecture

Autoédition - Leo Reynolds - print

Je m’édite – 4 – Auto-édition, auto-publication, auto-promotion

« Un voyage de mille li commence par le premier pas » disaient les anciens Chinois. Le périple de l'auto-éditeur, quant à lui, commence par une liste des tâches. La femme ou l'homme-orchestre joue d'abord de chaque instrument séparément. Si nous voulons assurer seuls les nombreuses fonctions de la chaîne éditoriale, nous devons disposer d'un modèle, d'une carte routière qui nous indique le chemin et les escales....

Poursuivre la lecture

Photo - Festival de Cornouaille 2012 - Loreena McKennitt en concert le 26 juillet - 015 » par Thesupermat — Travail personnel. Sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 via Wikimedia Commons

Loreena McKennitt, pionnière de l’auto-édition musicale

Sans exagérer, je peux affirmer que Loreena McKennitt m'a donné le courage de m'engager dans l'auto-édition. Car cette artiste aujourd'hui adulée par un public international a commencé sa carrière en vendant elle-même des cassettes enregistrées par ses soins !...

Poursuivre la lecture