7 posts tagged manuscrit

bizmac - Trouvé sur Flickr - Technique narrative

Pourquoi tout auteur devrait étudier la technique narrative

Une merveilleuse époque sans pitié

Dans toute l’histoire de l’humanité, notre époque est sans aucun doute la plus riche pour les amateurs d’histoires. Des millions de romans, films, séries, bandes dessinées, pièces de théâtre sont disponibles en permanence, parfois à portée de clic. Tous les grands auteurs du passé ont leur édition intégrale, tous les chefs-d’œuvre du cinéma sont finement restaurés et internet aura bientôt mis en ligne l’intégralité des archives télévisuelles. Chaque année, les nouveautés se comptent par centaines de milliers, dont la plupart sont impitoyablement négligées par un public que cette surabondance a rendu extrêmement exigeant. Pour les créateurs, par contre, l’époque ressemblerait plutôt à un cauchemar, entre la concurrence sauvage, la manie du gratuit, l’industrialisation de la production et, justement, l’extrême exigence des amateurs d’histoires. Le temps approche où tout écrivaillon sera obligé de payer pour encourager ses contemporains hyperconnectés à jeter un œil distrait à ses balbutiements.

Les infortunes de la création

Au XIXe siècle, il était possible de divertir les lecteurs avec un roman racontant les émois intérieurs d’un jeune aristocrate trop sensible. Jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale, les descriptions pouvaient s’étaler sur plusieurs pages sans gêner personne, et aucun logiciel de correction ne soulignait en rouge toute phrase de plus de dix mots. Aujourd’hui, toute histoire qui échoue à accrocher le lecteur/spectateur/internaute en quelques lignes ou secondes est immédiatement condamnée à l’oubli....

Poursuivre la lecture

Réécriture : Nate - IMG_0856 - trouvé sur Flickr

Cinq conseils pour faciliter la réécriture

Dans les représentations populaires, le romancier écrit son opus de le première page à la dernière, puis envoie aux éditeurs le tapuscrit dont l'encre achève à peine de sécher. Accessoirement, il utilise une vieille Underwood, qui rend toute correction difficile. L'imaginaire ne s'encombre pas de nuances ni de corrections ; à ma connaissance, aucun film n'a jamais mis en scène un écrivain en prise avec l'étape la plus difficile de la gestation littéraire : la réécriture....

Poursuivre la lecture

Auto-édités : Dave Catchpole - The Making of Harry Potter

Mauvais, les auto-édités ?

La parution, vendredi 5 juin, du billet de Thibault Delavaud Pourquoi les auto-édités sont-ils mauvais ? a déclenché une tempête sur Facebook. De façon prévisible, les auteurs indépendants ont exprimé une forte opposition à l'égard des idées exprimées dans cet article. Dans ce billet, je souhaite répondre à Thibault de façon amicale, respectueuse et constructive. En effet, j'estime que la question qu'il pose est à la fois courageuse et justifiée, et que les auteurs indépendants doivent disposer d'une réponse convaincante....

Poursuivre la lecture

Dramaturgie : lubka kriva - Life Is a theatre

La dramaturgie au service de la littérature ?

Yves Lavandier fait partie depuis longtemps de mes héros personnels. J'emporterais volontiers son livre La dramaturgie sur une île déserte – à condition de pouvoir en revenir pour faire lire les histoires que j'aurais écrites grâce à lui. Mon édition commençait à dater. Il s'agissait de la toute première, datant de 1994 et achetée dès sa sortie. J'ai donc acheté la mise à jour la plus récente, parue en janvier 2014, accompagnée du livre Construire un récit.
...

Poursuivre la lecture

Mise en page : Ampersanden - Specimen de caractères

Je m’édite – 8 – Mise en page de livre imprimé

Comme on l'a vu dans un billet précédent, le formatage numérique consiste en une série d'opérations techniques où les choix esthétiques occupent une place relativement limitée. Il n'en est pas de même de la mise en page des livres imprimés, qui relève des compétences du graphiste – du typographe, si on préfère un mot plus noble et plus ancien. S'il ne dispose pas de ces compétences et de la pratique correspondante, l'auteur auto-édité débutant qui désire offrir une version papier de ses ouvrages (par le biais de CreateSpace, par exemple) risque de commettre des erreurs qui signaleront immédiatement ses livres papier comme des bricolages d'amateur. ...

Poursuivre la lecture

Relecture de manuscrit : Joanna Bourne - manuscript corrections

Comment améliorer son manuscrit, par Thibault Delavaud

Thibault Delavaud est un auteur de science-fiction qui s'auto-édite depuis 2012. Il fait partie de cette nouvelle génération d'écrivains l'auto-édition et le numérique ne sont pas des solutions de rattrapage, mais ...

Poursuivre la lecture

Relecture : Laura Ritchie - After the Edit

Relecture de manuscrit – conseils d’un agent

Pour tout auteur auto-édité, la relecture et la réécriture du manuscrit font partie des moments les plus importants du processus éditorial. J’ai choisi aujourd’hui de traduire un texte écrit par un agent littéraire américain, qui offre aux auteurs une série de conseils pour améliorer leurs manuscrits. Tous ne sont pas applicables à la langue française, mais j’ai trouvé dans la liste suffisamment de bonnes idées pour avoir envie de traduire ce billet et de l’offrir au public français....

Poursuivre la lecture

Inscrivez-vous et recevez un ebook

Dix lettres d'information dans l'année, avec

Vous recevrez mon roman de jeunesse Lucie Acamas et les Compagnons de l'Ordre Vert.

Lucie Acamas et les Compagnons de l'Ordre Vert, par Kouvertures.com

Lucie Acamas et les Compagnons de l'Ordre Vert, par Kouvertures.com

S'inscrire